dimanche 13 avril 2014

Salauds de fonctionnaires

Aujourd'hui,
l'Education nationale m'a enfin payé 720 euros sur les 1061,69 1146,21 1232,05€ de frais de déplacements et de repas qu'elle me devait depuis septembre.

Elle a aussi commencé à payer les enseignants des réseaux d'aides ainsi que ceux dont le service est partagé sur plusieurs écoles. 

En fait, j'ai été remboursée pour septembre et octobre, 
et je vais encore percevoir les 150 euros de novembre et décembre.
Pour janvier et février, on ne sait pas... Toujours pas d'enveloppe.
Mars-Avril : pas de problème, depuis la dernière rentrée
j'ai officiellement cessé mes déplacements sur le département.
Ce n'était pas une décision facile.
L'administration est restée muette.
Enfin, pas tout à fait : l'inspectrice d'académie a personnellement appelé un collège où j'officie, pour leur demander ce que je faisais en dehors de mes heures chez eux....
Le chef d'établissement lui a dit de voir ça avec l'IEN, 
mon véritable supérieur hiérarchique,
et on en est resté là.
Je pense qu'elle avait dans l'idée de m'envoyer faire des remplacements.
Mais heureusement, j'avais de nouveaux élèves sur mon secteur de rattachement,
et je m'en suis occupée intensivement pour qu'ils puissent intégrer un autre groupe à la rentrée des vacances de printemps.
Car, en principe, je reprendrai mes déplacements...




11 commentaires:

Barbara a dit…

juste honteux inacceptable

et c'est loin d'être un cas isolé..

je pourrai malheureusement allonger la liste

La Fée Verte a dit…

Je confirme.
Ici aussi, les frais de déplacement depuis septembre sont en souffrance.
Le bonheur dans un RASED en secteur rural...

Coline a dit…

@Fée verte : tu es dans quel département ? Sais-tu si c'est pareil pour les services partagés ? On essaie de collecter les différences de traitement
et ici (en Creuse)
on s'engage dans un recours et on veut cesser nos déplacements.

Pimj a dit…

Pffff

Bon courage...

Naternelle a dit…

c'est un honte !

encore un compteur à surveiller :)

Pimj a dit…

Ils comptent faire trainer jusqu'à quand, comme ça ?...

Coline a dit…

S'ils le savaient, je pense qu'on serait déjà moins agacé...

Coline a dit…

Ce qui me gonfle c'est qu'on aurait pu me payer septembre et octobre avant la clôture de l'exercice précédent, mais que la gestionnaire a attendu ceux qui étaient en retard de leur saisie et qu'elle a laissé passer la date...
Ce qui me pèle encore plus c'est que ce sont les mois les plus coûteux, parce qu'on m'a obligée à aller loin pour faire quelque chose que j'aurais pu réaliser à Guéret, avec un plus grand nombre de bénéficiaires.
Du gâchis.

Barbara a dit…

grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr bien dit

pourvu qu'enfin ça réagisse

La Fée Verte a dit…

Ah, ça doit être lié à la météo! C'est arrivé avec le soleil, pendant les vacances.Enfin, jusqu'à concurrence du fond de l'enveloppe, donc environ jusqu'au 15 novembre. Après, c'est ma poche qui prend le relais...
En fin d'année dernière (mai/juin) j'avais cessé de me déplacer, je ne travaillais plus que sur mon école de rattachement (et une autre sur ma route domicile-école de ratt', parce que je suis bonne fille)
C'est plus régulier pour les services partagés, chez nous (17).
En espérant que ça ne tarde plus pour toi (et tous les autres dans le même cas)

Barbara a dit…

j'en reviens toujours pas du coup de fil de l'IA

on nous prend vraiment pour des gens irresponsables

paille et poutre

(bravo au collègue pour la réponse)