lundi 21 novembre 2016

Aux Arkansas et au delà

Limite on n'y croit pas : une pleine semaine de break,
à laquelle on arrive la langue pendante et bien sûr un peu malade,
les enfants comme les enseignants.
Anyway, on n'a pas visé haut ou loin :
on est juste content de prendre la route vers
un vrai automne, avec du froid et des couleurs dedans.
Nous voilà donc partis aux Arkansas, un état bien rural, bien joli, bien pauvre .
Une sorte de Beauce à coton côté Est, le long de la plaine alluviale du Mississippi.
Avec des routes scéniques de vallons et d'arbres, des petits bouts de cousinage avec la Louisiane, et puis des villages morts, où la seule vie semble se manifester autour de l'église et dans quelques nichoirs .









Puis on bifurque pour reprendre la route de Memphis.


Où je retrouve avec plaisir le river front parcouru avec Mike il y a quelques mois.




8 commentaires:

Barbara a dit…

merci de nous faire participer à ce "road trip "

merci aussi pour les photos

bonne nouvelle semaine (requinquée)

Geneviève a dit…

Comme c'est étrange cette collection de nichoirs...
Tes photos sont superbes !

DoMi a dit…

Marrant que tu mettes "Arkansas" au pluriel…
Merci pour ces nouvelles,
Passe une bonne semaine,
Je t'embrasse !

Emilie a dit…

Moi j'aime bien les routes scéniques, c'est un anglicisme en fait ("scenic routes"), c'est amusant de voir comme ton Français se colore au contact des Louisianais. Merci de partager ces moments avec nous et bonnes vacances alors !

Coline a dit…

Je crois que sans ce village fantôme il y avait plus d'oiseaux que d'habitants.

Coline a dit…

On va au Pierre Part parce que c'est le bayou Pierre Part.
On va aux Opelousas ou aux Arkansas parce que ce sont des noms tribaux.
Pis on va dans le grand Texa ....

Coline a dit…

Il est certain que j'ai essentiellement amélioré mon franglais..

Barbara a dit…

tu t'intègres...