mercredi 14 juin 2017

La vie farouche

C'était tellement beau, tellement vaste, tellement majestueux,
je reviens avec ce tas d'images dans la tête,
qu'il faut un peu trier.
Parmi les choses qui m'ont fascinée, émerge l'omniprésence de la vie farouche.
En Louisiane ce sont surtout les oiseaux, en Alberta c'étaient avant tout les mammifères.
Protégés de la chasse dans les parcs nationaux, et même dans de grands périmètres autour, ils traînent tranquillement au bord des routes, des chemins.
Mais cette familiarité ne doit pas oublier le danger que peut représenter une rencontre impromptue avec une femelle wapiti qui protège ses petits, ou un ours affamé.

D'ailleurs on en est bien informés


ça c'était une clôture autour d'un camping


il faut bien penser à TOUT ranger dans la voiture
et jeter le fatras dans les poubelles spéciales.


Et ben sûr tout le monde (y compris nous), se balade avec un spray qui coûte un bras (genre 40 euros)
et que tu ne peux pas rapporter aux USA car c'est considéré comme une arme.
(Laissez moi rire, vu qu'ici c'est en vente libre, ça et les armes à feu et touci touça...)
Il n'y a pas de système de récupération ou seconde main...
Si c'était à refaire, déjà j'aurai demandé au gîte de départ à Calgary, car tout le monde les laisse là (comme nous...) en partant.
Et surtout j'aurais plutôt acheté la petite clochette qui fait du bruit, coûte 9 dollars canadien et se ramène en souvenir... mais bon


L'autre souci c'est le risque d'accident.
Une bestiole ? Allez, tout le monde bloque la route n'importe comment pour les photos...
Cette proximité permanente avec l'humain déshinibe la faune qui devient moins timide, 
donc plus dangereuse. Il faut parfois les abattres malheureusement...

Bon trève de discours, les voilà.
On n'a pas tout pris : on ne s'est pas arrêté dans les endroits dangereux, où quand il y avait du monde.
Mais je garde un souvenir magique de ces rencontres lorsqu'elles ont eu lieu au détour d'un sentier,
dans le silence et le calme de l'immensité tout autour.

 femelle élan





wapitis



Ours noirs comme en Louisiane


Grizzlys







 Les oies du Canada, comme sur les pièces de 1 dollar...


10 commentaires:

Barbara a dit…

merci pour ces partages de moments inoubliables


pour les ours oui j'ai une ancienne élève qui a fait un voyage par là
mêmes récits que toi

leyleydu95 a dit…

J'allais écrire tout pareil que Barbara : "merci pour ces moments inoubliables!"
Ce serait tellement incongru de croiser un élan ou un ours par chez nous que je pense que si je me promenais avec le fameux spray et que j'en croise un, je serais fichue de me vaporiser la figure avec pour vérifier que je ne rêve pas ;-)

Un été magique et exceptionnel encore pour toi! Tu as beaucoup de chance de vivre tout cela et je sais que tu en es consciente alors c'est encore meilleur!!
Bises et bonne continuation!

leyleydu95 a dit…

ps : tu sais qu'on parle de toi chez Blonde paresseuse??

Mamina a dit…

Wouahhh Coline ! t'as vu des ours !
Quelle chance !
Dis, une chose m'intrigue : les panneaux en français... du coup je suis allée revoir si je situais bien l'Alberta... comment se fait-ce ?
Profites bien de tes vacances et à bientôt ailleurs... ;)

Marité a dit…

Des moments d'émotion quand on peut les voir de si près !!! Ça me ramène dans l'ouest avec la rencontre d'une maman et de ses 3 oursons :-)
Merci Coline !!!
GROS BECS

Barbara a dit…

mon ancienne élève ,c'est là :
http://www.3rouesverslemonde.com/index.php/Recit/LeParcDesRocheuses
http://www.3rouesverslemonde.com/index.php/Recit/LaPromenadeDesGlaciers
et là
http://www.3rouesverslemonde.com/index.php/Recit/NosAmisLesOurs

Coline a dit…

Je viens d'avoir la réponse en parlant avec deux québécoises ce matin : les parcs nationaux du Canada sont assujettis au bilinguisme.
C'est une province très anglophones, mais grosse pourvoyeuse d'emplois , dont de nombreux francophones.

Coline a dit…

Je viens d'aller voir. J'ai dit oui... merci

Coline a dit…

Ah oui Barbara, on a vu tout plein de courageux à vélo...
Je reconnais bien les endroits qu'ils ont visité, y compris l'onéreux camping clôturé de Lake louise.

Barbara a dit…

@Coline ;o)