mercredi 21 février 2018

Réaction en chaîne

Cette journée de retour fut un peu folle.
Comme ma semaine était prête, et qu'il ne reste que 3 mois d'école,
 je suis revenue plutôt cool et décontractée,
au point même que je ne savais même plus si j'étais de service...

Après le froid mordant de New-York,
j'ai été un peu surprise par la chaleur et le printemps qui vient...



Mais bien sûr il y avait eu cette fusillade dans une école de Floride,
et à 10.30 on a eu un lock down, histoire de pratiquer un peu.
J'étais dehors avec les 2ème grades (CE1), on a couru se cacher hors de l'école,
derrière la palissade d'un voisin.


C'était moyen, il faut trouver une autre place, car entre les fire ants (fourmis de feu) et les clous saillants des planches, le moins qu'on puisse dire c'est qu'on n'était pas exempt de tout risque...

L'après-midi, on était de travailler sur les réactions en chaîne avec les 4ème grades, on a entendu un POP géant et vu un éclair dehors, la lumière a blinké un moment avant de faiblir et s'éteindre.
J'ai tout débranché, on a travaillé un peu dans le noir.
Un peu d'affolement dans les couloirs.
5 minutes après, fire drill, et je peux te dire qu'on n'a pas traîné pour aller dehors.
C'est là que tu vois que les exercices c'est utile.
Sauf que les enfants ont bien compris que cette fois c'était pas du chiqué, surtout quand ils ont vu les pompiers arrivés.
Je pensais à mon téléphone et mon passeport restés dans la classe.
Mais finalement, c'était juste une odeur de crâmé, rien de persistant....
Une heure dehors en pleine cagne quand même, à organiser des jeux et tenter de réguler le passage aux toilettes d'un bâtiment extérieur.
Il n'y avait plus d'eau non plus...
Une fois sécurisés, il restait 30 minutes.
Les enfants ont rigolé : madame, depuis que tu es rentré de New-York, ça c'est vraiment une réaction en chaîne d'énergie !
La dernière fois quand tu es revenue, il a fait trop froid et on a fermé l'école.
J'ai consigné ça dans mon bullet.



Quand j'ai quitté le campus le soir,
les ouvriers étaient encore à l'oeuvre.
Je me suis dit, le mieux, ce serait de ne plus rentrer des vacances...
pour la tranquillité de tous, non ?







7 commentaires:

Barbara a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Barbara a dit…

ben dis donc en effet !!
quel retour
euh sinon là gla gla et pluies

je pensais que tu étais 15 jours à NY

bisous et à bientôt alors ♥

Mamina a dit…

Alors comment ça s ' est passé à new York ?
À la hauteur de tes espérances ?
Plus que trois mois ! Tu vas rentrer juste avant d ' être obligée de mettre le colt et le ceinturon !
Ça fait débat dans ton école ?
En voilà plein de choses à nous raconter
Bisous

Coline a dit…

Dans mon école non. Personne ne veut d'armes sur le campus. Juste on a eu un VRAI lockdown mercredi. 25 minutes sous la table c'est long....
Et notre plus grande crainte : un tir dans la partie vitrée de la porte pour ouvrir de l'intérieur. .. ou des parents qui arrivent avec leur arme pour aider. Mais ça ne s'est pas produit heureusement. Ils ont arrêté le jeune avant qu'il n'arrive ici.
Je suis contente de rentrer....

Mamina a dit…


Pfouuuu ! ce monde devient dingue !
Heureusement qu'il y a de belles choses pour donner de l'espoir...
Et ta hâte de rentrer veut tout dire !
Bises !

Geneviève a dit…

Et ces vacances elles étaient comment ?????

Leyleydu95 a dit…

Oui c est vrai ça Coline!! Alors ces vacances? Et surtout ton accompagnant?
Raconte nous ce qui est racontable!
Plein de bises pour toi !