vendredi 18 avril 2014

La coquillette a trop de jambon / Desde Astorga a Santa Catalina de Somoza

Arrivée tardive à Astorga.
En pleine procession.
Je m'attarde un peu.
L'étape sera courte de toute façon.
Je veux juste m'avancer un peu.






Je ne sais pas pourauoi,
cette fois-ci, je suis un peu angoissée.
La perspective de la fin ?
J'ai fait un choix important : j'ai abandonné mes sandales,
parce qu'au retour de novembre, j'avais eu mal aux chevilles.
Je ne sais pas comment vont réagir mes pieds.
Je voulais alterner les deux, mais la pespective de porter un kilo de plus.
Recalées les sandales.

Mauvaise surprise aussi,
j'ai grossi depuis novembre,
et je le sens.
Enfin, mon pantalon surtout le sent.
Faudrait voir à pas bouger trop violemment.
mon  T-shirt fétiche tout détendu passe encore,
mais j'ai l'air d'une grosse méduse qui roule sur le chemin.
Tant pis, si mon pantalon craque,
ben j'aviserais...



Je retrouve le chemin comme un vieil ami,
je respire.
Il fait très beau, chaud même.
Mais je vois les sommets enneigés devant moi,
alors les chaussures finalement,
c'est peut-être le bon choix finalement.



6 commentaires:

Barbara a dit…

tu verras ça ira

pensées +++


ps bon choix oui

de toute façon le choix est fait donc avancer sans regretter

Anne a dit…

oh !!! mais tu es déjà partie, je pensais que c'était plus tard, j'ai dû rater un épisode ! et puis j'ai aussi raté le départ, ton départ
mais bonne route Coline ... comme Barbara je te suis ...

dany a dit…

moi aussi je te suis ....... je t'admire toujours autant pour tout ce que tu fais .
Bueno camino amigamia !

Barbara a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Barbara a dit…

dimanche le hamac s'est fendu en 2 j'ai été contente de tomber sur le jambon et pas à plat ou sur les cotes

le jambon est braisé (bleu noir violet) mais entier
;o)

le jambon a du bon

ps positive le mot 2 de validation

Pimj a dit…

Bon chemin, Coline
Et pour le pantalon, pas de souci, après quelques dizaines de kilomètres, tu devrais vite être de nouveau à l'aise dedans, non ?

Etre sur chemin pour la semaine Sainte... ça doit être quelque chose...

Nous t'accompagnons en pensée...
(pas de trop près pour te laisser profiter de ce moment avec toi-même et des rencontres que tu fais à chacun de tes morceaux de chemin, mais suffisamment pour te soutenir moralement si la fatigue se fait sentir ou si tu as besoin d'une présence à tes côtés et que personne n'est là)
Bises et bon courage ♥