lundi 25 janvier 2016

Week-end plus size #8 Les Mardi-Gras s'en vient de tout partout...

J'étais après de commencer à pleurer.
Les larmes coulaient déjà.
Le téléphone a chanté, c'était Dan.





Dan, c'est comme Hilly,
il appelle toujours au bon moment.
Mais il est américain.
"- Tu es à Bâton Rouge ?
- Oui
- Tu vas danser ce soir ?
- Oui 
- Je vais venir aussi."

C'est la saison des bals de Mardi-Gras, le bon moment pour reprendre une vie.


Il m'a donné rendez-vous.
J'ai ravalé mes larmes, et j'ai démarré.
Dan est un ami d'une délicatesse et d'une élégance rare.
A lui je peux parler de mon chagrin d'amour.
Et c'est en plus un danseur incroyable.
On a enfilé nos colliers, et on a fait chauffer le plancher.
Ça fait j'ai passé une bonne soirée, et j'ai souri tout le temps, sans me forcer.


Pis j'ai découvert les danses rondes, une tradition devenue rareté,
entre la maraîchine et la bourrée...





8 commentaires:

Barbara a dit…

merci à Dan

triste pour ton chagrin
GROS bisous de soutien

Mamina a dit…


Tu sais quoi ? j'ai l'impression que même dans l'écriture tu commences
à parler cajun ! definitly bayou !!!!
Pour le reste... courage et bises

Coline a dit…

C'est vrai ça
J'aime la manière qu'ils parlent eux autres...

Pimj a dit…

Je me suis fait la même réflexion que Mamina :)

Et j'aime aussi ces petits écarts légers de langue qui font la richesse et la poésie du français "de l'étranger"

Sinon, le téléphone qui chante, c'est une belle façon de recevoir un appel à se changer les idées ♥

Comme tu l'as bien choisi, ce coin du monde où tu peux encore vivre ta passion de la danse...

Aline a dit…

Tu danses quoi, là-haut ? C'est comme par chez nous ou pas du tout ?

Coline a dit…

Il y a des valses mais ce n'est pas le même pas, du two steps vieille manière et du jitterbug (avec des figures), et du zydeco.
Il y a aussi des danses rondes, comme sur la vidéo, mais c'est très rare d'en voir et c'est bien dommage.
De la danse de couple.

Coline a dit…

Essentiellement donc, et aussi des danses en ligne genre madison

Barbara a dit…

madison

on arrive !