dimanche 23 septembre 2018

Bull'help yourself #12 La contribution de PimJ

Elle m'avait dit se sentir débordée par un tas d'affaires à faire coller entre elles, dans un emploi du temps serré.
Elle m'envoie aussi souvent des petites choses en rapport avec mon goût du coloriage.
Sur un coup de tête, j'ai acheté un carnet et j'ai démarré un bujo (bullet journal pour les non initiés), que je lui ai envoyé.
Elle l'a essayé, adopté, et ça déjà j'en étais bien contente.
Mais surtout, elle l'a repensé pour le faire coller à ses besoins, sa manière d'être et de faire.
C'est exactement ce que j'aime dans cet outil : tu te l'appropries, pas de police ni d'ayatollah du Bujo !

La plus grande différence avec le mien ? C'est un classeur et non pas un carnet broché.
Je tiens personnellement beaucoup au carnet.
Pourtant je m'interroge de plus en plus sur le classeur, qui me permettrait de réemployer des listes sans les recopier.
Bon mais d'un autre côté, comme je photographie ce que je veux garder avant d'archiver, et qu'éventuellement j'imprime et colle...
En plus la reliure est faite maison, bien moins coûteuse (que le classeur Filofax qui me fait les yeux doux...).
Voici son parcours.
Au départ, elle a acheté ça :


"Pour le bullet, en fait j'avais trouvé un classeur souple A5 avec 6 
anneaux pour y mettre des feuilles à points perforées achetées (comme le 
classeur) sur Amazon, "

Mais elle ne s'en est jamais servi, à cause de son volume.
Moi aussi je trouve que ce n'est pas assez plat.
C'est la raison pour laquelle j'ai préféré le carnet jusqu'ici.


Finalement, elle a "opté pour une reliure maison (anneau plastique et feuilles A4 
coupées en 2 et perforées maison avec une relieuse comme on en trouve 
dans beaucoup d'écoles, voire à la maison).




Du coup, je n'ai plus mes 
feuilles à points par contre (que je trouvais extras :) ), alors j'ai 
préparé mes fiches types pour l'année, les mois, et les semaines, comme 
je ne pourrai pas tracer mes cadres aussi facilement qu'avant.
Je te les envoie ci-joint si tu veux voir ce que ça donne (tu y 
retrouveras un peu de ce que tu m'avais préparé :) ). Ça demande juste 
un peu de réflexion pour savoir quelles feuilles tu imprimes au recto et 
au verso ;) )"
Clique ici...
"Pour que ce ne soit pas trop épais, je n'ai imprimé que 2 ou 3 mois 
d'avance (en plus de l'année), et si j'ai des choses à noter pour les 
mois qui ne sont pas encore imprimés, je les mets sur les pages 
"annuelles" en attendant, de toute façon, je ne remplis ma page 
mensuelle que quelques jours avant le début du mois, et pareil pour les 
pages hebdomadaires...
Je pense ajouter / enlever les pages au fur et à mesure.
Je verrai au cours du temps si je fonctionne sur 3 mois, 6 mois, ou plus...

Je me suis rendue compte que je n'utilisais pas l'index, (le scotch sur 
le côté de pages mensuelles me suffit à me repérer :) ) donc je peux me 
permettre d'enlever ou d'ajouter facilement des mois et des semaines :) 
(aussi parce que je ne fais pas un "joli bullet", mais juste un bullet 
très fonctionnel, dont je devrais pouvoir jeter les pages facilement 
quand j'aurai passé les dates)

Et pour le côté flexible, j'ajouterai aussi petit à petit mes diverses 
listes que je veux garder (trucs à mettre dans les valises... liste de 
projets que j'aimerai réaliser... ) en fin de livret.

Peut-être que j'imprimerai celles-là en couleur...
Peut-être que je mettrai des intercalaires...

Pour l'instant j'ai juste quelques pages blanches en fin de livret pour 
prendre des notes diverses sans avoir un papier en plus qui traîne :)"

Voilà
J'aime bien l'idée.
Et pourquoi pas imprimer du papier à points en recto verso pour en avoir quand même ?

Personnellement, si j'adopte le concept de classeur, je n'en prendrai pas un à 6 anneaux.
Mais plutôt un de type Notebook Filofax.
A suivre donc...
Et encore merci PimJ pour cette contribution !

2 commentaires:

Barbara a dit…

merci à toutes les 2 de partager vos échanges, vos trouvailles, votre vécu
bisous( à partager aussi)

Pimj a dit…

:)