mercredi 11 janvier 2012

Tombe

Les petites étoiles devant mes yeux s'agglomèrent brutalement en un brouillard jaune et cotonneux
Vlam !
Quand j'ouvre les yeux
je crois d'abord être tombée de mon lit
mais je suis allongée par terre dans le couloir
la tête contre la porte
groggy, j'émerge un peu
un liquide salé coule dans ma bouche
je passe ma langue sur mes dents : elles sont toutes là
c'est déjà ça.
Je sens la froidure du sol gagner ma peau.
Je tâte mon nez,
il a l'air normal
pas comme ma lèvre fendue et déjà bien enflée.
Je pense à mon père
à ce qu'il a dû éprouver les premières fois qu'il est tombé.
Je rampe jusqu'à mon lit, essuie vaguement le sang qui coule.
Je me rendors en pensant
que
la vie est dure parfois
surtout quand il fait nuit.


Anais - La vie est dure par ANAIS_inyourface

5 commentaires:

Barbara a dit…

ben dis donc !! et la gastro?

bisous

Barbara a dit…

j'ai tellement compatis(:o)) que j'ai cauchemardé cette nuit


mais je sais plus de quoi!

bon cette nuit je double enfin la couette oui l'été c'est fini !!!

lorys03 a dit…

Oh comme je compatis aussi !
Somnambule, combien de bleus, de griffures, de doigts éclatés,de lèvres fendues, sans savoir, sans comprendre..
Et cet éblouissement avant l'arrêt total, le gouffre noir, le tunnel où les sons finissent par s'engloutir finalement...
Suis jamais allée jusqu'à la chute (si, remarque, une fois, sur le front, après un don du sang) : chaque fois, j'ai senti venir le truc, je me suis assise, allongée, glissée jusqu'à terre, attendre, ça va passer, ça passe.

Qu'est-ce tu fais, tu cumules ? Tu te balades la nuit le ventre creux ? Une somnambule en hypoglycémie, ça dépote !

Coline a dit…

@barbara : justement, je pense que je me suis levée un peu vite....
A part un bleu au front et sur le nez, la lèvre fendue
et l'impression d'avoir été passée à tabac
ça va

Barbara a dit…

et merci pour la chanson !