dimanche 5 avril 2015

En cabane

Au début,
je voulais écrire un post mi-agacé, mi rigolo
sur mon blouson Balsamik qui perd ses plumes.
Mais c'est bien fait pour moi, j'avais qu'à pas acheter de la daube fabriquée par des enfants en Chine.

Pis surtout,
jeudi,
c'était la journée mondiale de l'autisme,
et ça compte bien plus.

On parle de beaucoup de sujets sur les blogs,
plus ou moins futiles.
Mais la douleur de ne pas pouvoir communiquer avec son enfant,
l'isolement,
voire la marginalisation
la culpabilité des familles,
l'angoisse de vieillir,
puis de mourir,
en laissant derrière soi un adulte peu ou pas autonome,
on n'en parle jamais.
On parle volontiers des autistes Asperger
mais si peu des autres,
de plus en plus nombreux,
et tous si différents.

Jeudi, donc,
je suis allée au ciné débat organisé autour de deux courts métrages,
dont celui-ci,
qui m'a beaucoup touchée.


C'est tiré d'une pièce,
et c'est très beau,
Très dur aussi.
Sur l'affiche de soleil,
c'est juste le moment avant que Daniel ne s'écroule dans la rue,
foudroyé par une crise cardiaque.
Julien ne va rien voir,
rien faire.
Aucune réaction,
son monde n'est pas le nôtre.

Le titre c'est parce que Daniel,
qui se sent mourir,
a un geste de désespoir :
il publie une petite annonce pour proposer de donner sa maison à celui ou celle qui voudra bien prendre en charge Julien après sa mort.

L'école s'ouvre à l'élève autiste.
Mais il y a tant d'adultes,
et si peu de places pour eux,
que Julien,
probablement,
finira en HP.
Ce n'est pas forcément terrible l'HP.
Ce n'est juste pas sa place.

En conclusion
je vous mets une vidéo assez longue,
qui traite des recherches sur d'éventuelles causes bactériennes,
et l'impact possible d'un régime approprié.

Ce qui me fait réfléchir,
c'est l'aspect environnemental d'une sorte de pandémie,
dont on pressent bien qu'elle est probablement liée à des attaques du système neurologique, mais qu'elle pourrait aussi, à terme, être réversible.


4 commentaires:

Dorémi a dit…

Il y a aussi ce docu, à revoir sur Arte+7 pour encore deux jours : http://www.arte.tv/guide/fr/050580-000/autistes-une-place-parmi-les-autres?autoplay=1
Je ne l'ai pas encore vu mais il y a aussi "Le Mur", qui avait fait pas mal de raffut au moment de sa sortie : https://www.youtube.com/watch?v=I0KKpjpCKfk

Barbara a dit…

j'ai beaucoup lu et suivi (comme toute l'année en fait )


merci pour celui ci qui m'avait échappé je repasserai regarder par petits bouts

ce soir HS

gren a dit…

J'avais déjà entendu parler d'un traitement antibiotique donné pour je ne sais plus quelle raison a un enfant autiste et qui avait eu un effet bénéfique inattendu sur son autisme justement.

On va peut-être arrêter de culpabiliser les mères maintenant...

truffe a dit…

merci pour cet article