dimanche 10 mai 2015

Bull'help yourself # 7 La contribution de Nathalie

Le bullet journal m'a sauvER !
Je dépotais déjà pas mal,
sauf que là,
c'est sans angoisse.
Les 5 minutes du soir à faire le point sur le réalisé et à planifier le lendemain,
c'est ma routine préférée,
celle qui,
avec le massage des pieds,
m'assure une nuit complète et réparatrice.

Aujourd'hui
je publie les photos de Nathalie,
qui a adopté le bullet à sa manière que j'aime bien.


"Ça y est j’ai adopté le bullet journal !
Je rebaptise le mien : bulleuse journal parce que je colle beaucoup au lieu d’écrire.




Et même je photographie les infos utiles avec mon portable pour les imprimer et les coller dessus.
Pour les horaires affichés sur les portes c’est très utile.
Je ne suis pas l’organisation préconisée.
Tout en vrac, 
c’est le cours des événements qui organise mon cahier.
Je vais me lancer dans la déco comme toi.
Merci pour l’idée !"

En fait,
je trouve que c'est exactement ça : tout en vrac, c'est le cours des événements qui organise,
mais tout dans un seul cahier,
et pas dans des listes volantes non identifiées....


And
last but not least,
 faire ce qui nous convient à nous.
A mon avis,
dans ce cas,
il ne faut pas faire l'économie de numéroter les pages pour indexer le sommaire,
afin de pouvoir tout retrouver facilement.


(...) Je garde aussi un rouleau adhésif décoré déchirable à la main pour coller en urgence les petites feuilles de bloc note qu’on me donne.
En fait, je les transforme en post-it.
Peut-être que ça serait plus facile avec une feuille de gommettes glissée dans le cahier,
je vais étudier la question.
Je crois que je vais faire pareil pour les tickets de cartes bleues.
J’aime mélanger l’important et le futile.


J'utilise moi-même le washitape pour scotcher vite fait un ticket, un souvenir, une lettre,
séparer des infos.
Il existe des bandes plates (rayon scrapbooking de Gifi ou Foirfouille, aka pas cher) d'adhésif que je glisse dans la poche arrière de mon journal.
J'ajoute aussi une poche à soufflet (sur la deuxième de couve) 
où je glisse mon planning annuel, mes ordonnances, invitations, tickets de CB, et que je vide régulièrement
(plein de tuto sur internet, le soufflet est un rectangle, c'est facile ; ou juste coller une enveloppe).





Avec mon départ,
je suis obligée de m'acheter un smartphone
(si quelqu'un connaît un plan pour un S5 normal pas trop cher, d'occase éventuellement et débloqué),
mon premier prix SFR ne passe pas là-bas...
Il me servira pour les photos et les nombreux enregistrements audio,
mais également pour archiver les pages de mon journal que je veux recoller dans le suivant,
ou garder sur mon ordi,
et bien sûr pour utiliser l'idée de Nathalie !

9 commentaires:

Barbara a dit…

extra!

pour le S5 je ne pense pas pouvoir t'aider j'ai eu un bon plan mais c'était lié à l'abonnement ici donc pas pour ton cas

Pax a dit…

eh bien, ton bullet journal, avec tout ce qu'il contient, mieux vaudrait ne pas l'égarer !
bises

Coline a dit…

C'est pour ça qu'il faut bien mettre ses coordonnées dessus !

Anonyme a dit…

En reprenant la lecture de tes billets je viens de réaliser que tu as donc eu une réponse positive pour la Louisiane !
Super ! que je suis contente pour toi !
Ces deux prochains mois vont passer très vite et ds l'excitation
Nous allons nous régaler avec la suite de ce blog !
Bises
Mamina

Geneviève a dit…

Pour le Bullet journal, c'est une excellente idée mais je n'arrive pas à être régulière. On est tous différents alors peut-être que ce n'est pas pour moi. Je n'ai pas renoncé encore mais je ne peux m'empêcher de faire une autre cahier pour un projet particulier et de recommencer mes "piles de trucs à faire et à trier".
Bref, il me faudrait de l'aide (là aussi c'est compliqué, je n'aime pas trop qu'on s'occupe de mes affaires...Cherchez l'erreur ! ;) )

Coline a dit…

Pourquoi tu ne peux pas t'empêcher de faire un autre cahier ? le plan c'est de tout mettre dans le même, et tu l'indexes dans ton sommaire de première page. Par exemple, "ouverture crêperie : 12-16, 21, 32-36 (pages 12 à 16, 21 et 32 à 36).
A la fin de ton cahier, tu peux photographier les pages importantes et les archiver sur ton ordi.

Emilie a dit…

Chaque fois que je lis un de tes billets sur le bullet journal, je me dis qu'il m'aiderait sûrement beaucoup (adieu les listes dans tous les sens), mais comme Geneviève j'ai l'impression que ce n'est pas pour moi, que je n'arriverais pas à m'y tenir.

Coline a dit…

@Emilie : faut le voir sur soi...

Emilie a dit…

Tu as raison, d'ailleurs j'ai prévu de me lancer très bientôt ! On verra bien.