mardi 9 juin 2015

Panic attack #1 Le tracas du visa

Petit flip consulaire
et première occasion de tester mon sang-froid en cas de coup de chaud.

J'avais tout bien fait comme il faut,
bien rangé mes papiers dans l'ordre,
joint la photo 2 x  2 pouces...
passé les contrôles de sécurité.
Et j'attendais que s'affiche mon numéro 532,
assise bien en face de l'écran.
525
526
527
528 
529 
530 
531
????
533
534..
Je commence à m'inquiéter.
Au haut parleur, on appelle quelques personnes inattentives,
mais ni mon nom, ni mon numéro.


Je retourne voir l'agent d'accueil.
Elle me dit, on n'appelle pas les numéros dans l'ordre,
attendez.

C'est une française.
Mais je sais qu'aux Etats-Unis, 
on déteste autant les gens qui tentent de gruger un tour,
qu'attendre trop longtemps.
Donc en général, c'est bien organisé pour limiter l'impatience.

Et je commence à flipper.
Je repense à notre arrivée l'an dernier,
et mon petit passage au contrôle supplémentaire.
Parce que je suis née en Algérie ?
On en est au numéro 565 et une heure s'est écoulée depuis mon arrivée.
Je retourne voir la même employée,
qui me redit la même chose.
Cette fois j'insiste, je sens qu'un truc n'est pas normal.
" Vous n'avez pas été appelée pour le première fois ?"
Elle s'enquiert de la chose à un guichet,
où l'employée me dit tout de suite "Vous n'avez pas entendu".
"heu, ben j'ai surtout vu les numéros 531 et 533 ..."
Elle me cherche, ne me trouve pas.
Il y avait donc bien un souci.
Finalement, elle m'envoie à un autre guichet, 
ou je patiente encore devant le volet clos,
jusqu'à ce qu'arrive une blonde glacée très hitchcockienne 
(mais sans les gros corbeaux noirs..)
qui me met la misère, sur un ton assez colère
"on vous a appelée plusieurs fois, vous n'êtes pas venue.."

Et le 531 qui passe au 533, on en reparle ?
Bah non finalement, moi, je veux juste mon visa,
et quelque chose me dit qu'il vaut mieux ne pas faire la comédie à un guichet de l'ambassade,
même si je sais bien que ce n'est pas vrai.
A ce moment, j'entends "numéro 532, guichet 7".
"Ah, on m'appelle maintenant ?"
Réponse glaciale mâchoires serrées : "C'est parce que je viens de débloquer votre nom"
Merci madame, au revoir madame, avec un large sourire.

Téléportation au guichet 7.
"Alors, qu'est-ce qui s'est passé ? Vous dormiez ou vous étiez partie ?"
En anglais, of course.
Hum, comment dire, ça devient lourd.
Ben, croyez moi si vous voulez,
j'ai été bien mignonne,
j'ai répondu "I'm soooooooooooooooooooo sorry, I think there was a SLIGHT misunderstandig".
(Coline translator = m'en fous, veux mon visa.)
et tout le reste des questions en anglais.
J'ai pas calé.

Délai de réception du passeport tamponné: 5 jours max.

Le temps de réfléchir à ce que je vais bien pouvoir mettre dans ma valise.


Edit 1 : si on compare avec la Russie, l'étape du visa américain, bien que beaucoup  plus chère, reste quand même plus simple et ne nécessite ni attestation d'assurance, ni multiplication des aller-retours..

Edit 2 du 11 juin : YEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAH ! Je l'ai reçu... l'incident sera vite oublié.

10 commentaires:

Barbara a dit…

pffffffffffffffffffff

bravo pour ta coolitude!

Marité a dit…

Pfff, le stress...
GROS BECS

Barbara a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Barbara a dit…

mêmes genres d'aventures aux guichets des hôpitaux ou autres
mais c'est moins "grave" que toi ( moins de conséquences en cas d'énervement)

remarque une fois témoin d'un truc dans un hôpital
le gars a pas entendu il est arrivé (a demandé )après
et au lieu de le passer après les autres consults en cours
on lui a dit "trop tard faut reprendre rdv" (dans ce service 3 à6 mois pour un rdv et 4h d'attente de retard à chaque

leyleydu95 a dit…

Bravo pour la Zénitude!
Je pense que je me serai énervée dans la même situation (même si la violence n'arrange rien, parfois ça défoule de dire quelques gros mots!!)
En tout cas,ton calme t'a permis de rayer un des tracas de ta "to do list"!

Coline a dit…

c'est à dire qu'aux Etats-Unis,
devant tout ce qui porte autorité
il est très malvenu de protester
individuellement j'entends

les Français ont très mauvaise réputation pour ça
(et certainement ça biaise la relation, puisque les Américains pensent qu'on râle pour rien)
râleurs, plaintifs
pourtant
je me demande si cette liberté qu'on a de pouvoir dire ce qu'on pense vraiment
(dans la limite de la politesse)
ça n'explique pas en partie que notre société soit moins violente finalement
c'est une soupape de sécurité
Aux Etats Unis la courtoisie permanente est de mise
et c'est très bien
mais les gros pétages de plomb sont fréquents
et comme en plus ils ont droit aux armes....

leyleydu95 a dit…

Voilà,tu as tout résumé Coline!
Je préfère crier un bon coup (puis m'excuser si j'ai vraiment dépassé les bornes) que de sortir un "gun" et tirer sur tout ce qui bouge parce qu'une personne est passée devant moi à la caisse!
Pourvu que le port d'arme ne devienne jamais aussi banalisé dans notre pays de raleurs qu'aux USA!

Barbara a dit…

en effet bonnes remarques Coline !(et Leyley)

Barbara a dit…

cf édit du 11 yeahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!

génial

;o)

Geneviève a dit…

Stress, calme olympien, patience, résolution du problème et ... soulagement à l'arrivée du précieux passeport+visa !

YAPLUKA pour la valise à remplir...