jeudi 24 mars 2016

Une journée parfaite




C'est peut-être à cause des azalées qui explosent en bosquets roses,
un peu partout sur le vert acide des jardins de printemps.
Un mois plus tôt, un mois plus tard, ça n'aurait pas été pareil.
Perfect timing.

C'est peut-être à cause de la lumière,
tendre et pleine,
qui donnait aux maisons de St Francisville une aura un peu magique.



C'est peut-être à cause de la paix profonde dans ce cimetière très anglais...



Ou de la douceur de l'air que je sentais caresser mes épaules et  s’alanguir le long de mon dos.





C'est peut-être tout simplement parce que c'est un premier soir de vacances,
et le début de mon premier road trip depuis que je suis ici,
et que j'aime bien ça moi,
voir le paysage changer en cours de miles,
du plat aux vallons,
de l'eau aux forêts...




















Je marchais là,
dans ma petite robe et mon petit blouson de cuir bleus.
Je me suis sentie comme sur le chemin,
le corps en route, qui arpente la Terre.
Seule et heureuse de ce temps un peu suspendu.
J'avais envie de dire merci à l'univers qui s'est poussé un peu pour me faire une place.

En regardant les jardins, j'ai réalisé,
à la fois combien la France me manque,
mais aussi à quel point je suis bien ici.
C'est étrange, ça ne me rend pas triste,
c'est juste comme ça.
une évidence.
C'est comme les hommes que je croise.
Un européen ? Je ne vais pas lui demander de m'attendre ...
Un américain ? Je ne suis pas venue pour rester.
Alors je n'y crois jamais vraiment, ça me donne une sorte de détachement,
quelle que soit l'envie, quelle que soit l'attraction, quel que soit le fun qu'on peut avoir ensemble.
Si ça se trouve, je suis en train d'apprendre la légèreté...

Ma vie ici est une vie sans plan,
obligatoirement centrée sur le présent.
Il y a des jours comme ça,
tu as le sentiment que tout est à sa place,
absolument parfait,
et tu ne doutes pas que, le moment venu,
tu prendras la bonne décision.
Je sais désormais, que c'est la mémoire des ces instants
qui te donnent le courage de traverser et d'attendre la sortie des zones de turbulence.

Ce fut donc une après-midi parfaite.
Une pluvieuse matinée d'école,
tu quittes un peu plus tôt,
tu perds une heure dans les incroyables embouteillages de Bâton-Rouge,
puis t'arrives là,
et le voile se déchire.

Ce soir je dors avec vue sur le Mississipi,
la guest house du saloon Under the Hill,
à Natchez MS,
une ville qui fut autrefois la deuxième plus riche des Etats-Unis.
Demain je visite et je pars pour Memphis TN.
















J'aime ce fleuve, le Mississipi,
j'ai toujours le cœur qui cogne quand je le traverse,
je prends conscience d'où je suis.
Mais j'aime l'eau en général,
et c'est peut-être pour ça qu'ici ou là-bas,
je suis à ma place,
près de l'eau qui passe.

10 commentaires:

Barbara a dit…

profite bien Coline
et merci pour ces photos et tes partages

bonnes vacances

Anne a dit…

Belles vacances Coline, et merci de nous promener ainsi avec toi
Tes mots et tes images sont magiques ...

dany a dit…

bonnes vacances Coline et merci pour toute cette sérénité qui te va si bien .
J' aime te sentir heureuse et la lecture de ton post m'a émue et ravie .
Que c'est beau ! c'est beau la Vie ♫ ♫ ♫ ♫ ♫

Mamina a dit…


J'aime quand tu te laisses aller dans tes pensées vagabondes...
C'est toujours l'occasion pour nous de lire un texte plein de sensibilité et de poésie
Continue ton voyage d'un pas léger
Je t'accompagne
Bisous !

Pimj a dit…

Tu es à ta place partout... parce que tu sais vivre pleinement et apprécier ce qui t'entoure, chaque image, chaque rencontre, chaque moment...

Nath a dit…

Enjoy !

Emilie a dit…

C'est formidable, et j'espère que tu as passé d'autres journées à l'image de celle-ci !

Mamina a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Coline a dit…

C'est vrai PimJ que j'apprécie chaque moment, mais en revanche, il y encore des fois où je ne me sens pas du tout à ma place... C'est peut-être pour ça que je profite à fond des fois où c'est le cas...
Merci pour vos doux commentaires, qui me donnent envie de continuer à écrire.

Barbara a dit…

@Coline