vendredi 21 octobre 2016

Créneau porteur


Vous voyez là ce qui fait baver d'envie mes élèves et parfois les adultes : les stylos qui s'effacent,
apportés dans ma valise l'an dernier.
A chaque voyage en France je rapporte des cartouches, et du reste je sais pas si je vais aller au bout,
car je viens de décider de ne pas rentrer à Noël.
A mon avis un bon filon, car on en trouve très rarement ici, pays où les élèves écrivent principalement au crayon, sur du papier pourri.

7 commentaires:

Barbara a dit…

tu veux qu'on t'en envoie? en cas de rupture de stock?

Barbara a dit…

le must français qui fait baver les américains tu fais fort là Coline!! ;o)

Coline a dit…

Je vous dirai. C'est surtout là couleur bleu noir que j'utilise le plus.

Barbara a dit…

n'hésite pas

Emilie a dit…

Ils sont vraiment très bien ces stylos, mon collégien ne jure que par eux !

DoMi (Dorémi) a dit…

J'en avais acheté pour la couture, sauf que je ne couds guère plus.
Mon Ado me le piquait régulièrement, jusqu'à ce qu'elle s'en prenne un (pour les épreuves du brevet).
Quand je vivais aux Anges, les gens étaient souvent épatés par mon stylo plume – pourtant une invention américaine –, un simple Waterman en plastoc…

Geneviève a dit…

Ces stylos qui s'effacent plaisent beaucoup, beaucoup aux petites filles dont je m'occupe (CE1 et CE2).