lundi 15 mai 2017

C'est juste pour dire...

... que j'ai passé un bon week end et que j'espère que vous aussi.
Qu'il y a eu des rires, de la tendresse, des chuchotements, avec lui, avec elle.
De l'eau pour nager, de la musique à danser ou à jouer.
Que j'ai fait la queue avec mes collègues, pour signer nos contrats dans une petite école, aux Opelousas.
J'aime bien ce coin, on va parfois avec Bobby danser dans un honky tonk absolument inconnu des touristes.
Une bonne partie de mes collègues  justement trouve ça glauque,  le trou du cul de la Louisiane.
Surtout ceux qui vivent à Nouvelle Orléans.
C'est une ville exceptionnelle, à nulle autre pareille, où il y a toujours quelque chose à faire.
Une ambiance spéciale.
Ça fait que ceux qui y vivent s'amusent bien et on les comprend.
Sauf que tu vois rien de la Louisiane et des Louisiannais....
T'as pas besoin d'aller ailleurs le week end.
Tu crois que tu sais.
Mais tu sais rien de la langue de ceux qui parlent encore français.
De leur mode de vie, leur sens de la famille, leur rapport à l'histoire.
Tu sais rien des pêcheurs de crevette, de la vie off shore pour ceux qui ont de l'ouvrage sur les plateformes pétrolières, de la vie les pieds dans l'eau qui coule doucement entre
 les arbres.
De tous ces grands parents qui sont là quand les parents travaillent.
Des hommes qui vont au camp (prononcer le p).
Tu sauras jamais faire le roux du gombo.
Même si tu danses divinement,  ça sera jamais comme eux, parce qu'ils ont ça dans le sang, le tressaut du frottoir, qu'ils ont appris dans la cuisine en montant sur les pieds de leur mère. .
Toujours tu resteras un étranger qu'on reconnaît parce qu'il frappe à la porte en avant...
C'est dommage.
Mais c'est comme ça.

Un peu comme un américain qui ne connaîtrait de la France que Paris ... c'est beau, mais c'est si peu représentatif.



Pour finir ce dimanche on a joué au Tigermen Den, un spot branché dans By Water, mon quartier préféré de Nouvelle Orléans,  loin des touristes, le long du Mississippi,  avec des lieux un peu alternatifs comme celui-ci, où à la fin les danseurs ont tout juste la place de se mouvoir.

9 commentaires:

Barbara a dit…

super !pour le weekend (merci du partage)

du vrai, de l'authentique ,la vie, les gens

ça va être super ce coin j'en suis sûre !Bon choix !:o)

lkapommeduverger a dit…

Il faudra que je révise la géo! Bonne route...et bonne danse.

Barbara a dit…

et une photo extra++++

Mathilde a dit…

Bonjour, je suis de celle qui fait la curieuse mais qui admire chaque fois vos belles photos et qui apprend un peu ce que sont les us et coutumes du beau pays qu'est La Louisiane.
Vous parlez beaucoup de danse et je voulais vous poser une question : est ce que les danses ressemblent à la danse country ? Je sais qu'il y a une grande diversité dans la musique mais je n'ai rien trouvé au niveau danse.
Bonne continuation.

Coline a dit…

Bonjour Mathilde,
Non on danse en couple, soit le two steps, soit la valse, soit du zydeco.
Depuis quelques années ces danses simples se sont compliquées de figures qu'on peut aimer ou pas.
Sur certains morceaux on danse parfois en ligne (comme le madison ou la country) mais ça non plus n'est pas traditionnel ici. C'est très américain.
Sinon je pratique aussi la contradance, en ligne ou en carrés : un caller annonce les figures. Ça vient des Appalaches et c'est aussi très répandu au Canada.

leyleydu95 a dit…

Que tu es jolie sur cette photo!
Ton expérience est tellement intéressante vue depuis l'autre côté de l'atlantique!
Vraiment contente de voir que tu vas bien.
Bises

Coline a dit…

Ah mais bien merci !
On pourra peut être se voir à Paris cet été ?
Je te dis quoi....

Barbara a dit…

je confirme ce qu'à dit leyley !

leyleydu95 a dit…

Avec grand plaisir Coline!
Tu sais ou me joindre je crois ;-)