jeudi 18 mai 2017

Pour un peu de tendresse en plus...

Ça devrait être toujours comme ça.
Comme au début.
En milieu de semaine, il chargerait la pirogue dans son truck, et il ferait la route.
Qui est un peu longue, c'est vrai, mais pas plus que pour moi dans l'autre sens finalement.
Je rentrerais vite de l'école avec mon vélo,
le temps d'un bec, de me changer,
et on mettrait la pirogue à l'eau, sur le bayou devant la maison.
En passant devant l'Île de la vierge,
qu'on est prié de pas tirer sur les canards s'il vous plaît...



... on s'apercevrait que cette église miniature,
en fait, c'est une de ces boîtes à canards qu'on trouve partout dans le marais.




Un peu plus loin on entendrait grommeler les alligators qui commencent à frayer fin mai.
Mais je n'aurais pas peur avec cette pirogue au ras de l'eau, parce qu'on serait ensemble.
Et on longerait le bord pour s'engager dans des bras d'eau basse et peu fréquentée.



avec un tas de vie sauvage 
comme ces canards d'arbres revenus du Mexique 



On rentrerait fatigués dans la lumière du soir.
On irait boire un coup et souper dans un bar au bord de l'eau, 
et cette fois on serait deux pour réserver la chambre de la première étape de nos prochaines vacances.
Dans la pénombre de la chambre, on se raconterait des souvenirs d'enfants, 
qui ont fait de nous ce que nous sommes,
forts et fragiles,
avant de nous endormir en nous connaissant un peu mieux. 
Le petit matin aurait le temps d'être tendre et lent, 
parce que j'aurais pas de photocopies à faire, et la fin de semaine bien plus courte. 
Peut être juste parce qu'on s'embrasserait, comme ceux qui se retrouvent chaque soir.
À cause de cette soirée de milieu de semaine, sans classe à préparer.
Oui ça devrait être toujours comme ça.



11 commentaires:

Barbara a dit…

cyann a dit…

mais en fait, il veut te retenir plus longtemps dans ses bras !
Je suis désolée si je suis indiscrète, mais du coup, tu as changé d'avis ? Ou tu profites de ces moments là justement parce que tu sais que cette parenthèse va se refermer ?
Encore une fois, désolée, si mon comm est intrusif, c'est juste que je me ballade avec toi dans le bayou sur mes pauses de midi, et quelques fois j'ai l'impression de te connaitre ...

Coline a dit…

Well, dans la mesure où je livre sur ce blog des bouts d'histoire très personnelles, je peux pas me plaindre de ces questions qui souvent me poussent à réfléchir.
Et puis ça me touche aussi que ces photos vous fassent voyager. Ces portes qu'on ouvre avec internet, qui sait où elles vont nous mener ?
Parfois jusqu'à vous quand je vous rencontre... Et chaque fois je me dis : quelle chance, sans internet, je l'aurais pas connue, cette personne formidable. Car oui, vous avez cette petite étincelle de formidable, pour une raison ou pour une autre, et qu'on partage grâce au net.

Non j'ai pas changé mon idée.
Mais en effet je crois que je profite avant que la parenthèse se referme.
Probablement c'est un peu pour ça que c'est redevenu léger, et beaucoup aussiparce que ce sont les derniers jours d'école, avec une charge de travail bien moins lourde.

Barbara a dit…

bon weekend ma belle
plein de hugs pour toi

Mamina a dit…


Mais justement, ce n'est pas toujours comme ça...
Et si ça l'était tu te lasserais encore plus vite... trop plat, trop cucu..
Cependant c'est nécessaire au début, pour se connaitre, pour s'apprivoiser...
Et la vie, la vraie, avec les déceptions, les coups de gueule reprend son cours pour à nouveau savoir apprécier les moments de plénitude !
Tu devrais pourtant bien savoir ça !!! ;);)
Plein de bisous

à prendre au 2 ièm degré bien sûr !!
encore que... ;)

Coline a dit…

Ah ah oui ! Mais par contre un peu moins de boulot ça laisse plus de tempstemps pour le cucu... if you see what I mean

cyann a dit…

Merci de ta réponse Coline.
Alors je te souhaite beaucoup de jolis we légers (pleins de cucu !!)
En tout cas je te confirme que j'aime, j'adore suivre tes aventures. Parce que tu m'ouvres une fenêtre sur une Amérique dont on entend assez peu parlé. Parce que je peux briller en société avec le mot CODOFIL. Parce que tous tes questionnements, réflexions me touchent. Et maintenant parce que j'ai hâte de te suivre au canada !

Coline a dit…

Briller en société avec le mot Codofil! On me l'avait jamais faite celle là... MDR je me la garde !

Pimj a dit…

Entre le cucu et le CODOFIL, j'ai bien ri, merci les filles :D
Et profite bien de cette fin d'année un peu plus calme, un peu plus zen, Coline !
BiZàtoi ♥

Emilie a dit…

Bon, je viens de rattraper mon retard de lecture, j'ai lu plein de billets d'un coup ! Heureuse pour toi, en plus tu es presque en vacances, c'est super ça ! Et si j'ai bien compris, tu restes encore un an de plus (au moins) ?

Barbara a dit…

MDR aussi