dimanche 27 août 2017

Comme un ouragan...

L'ouragan est au Texas, il viendra probablement pas dans mon coin,
mais la pluie et le vent certainement.
Pour l'instant c'est calme.
Il est 3.00 du matin
Pliée en deux sur mon lit, je ne dors pas.
C'est dans mon petit coeur d'artichaut que tournoie l'ouragan.
Je jongle dans toutes les directions à ses errances.
Punaise, pas facile de lâcher l'orange.
J'ai mal comme si j'avais pris un uppercut dans l'estomac.
Et je crève de faim.
Pour la première fois de ma vie, impossible de gérer le stress et le chagrin en me suicidant aux cookies.
Non, ça ne passe pas.
J'ai faim, je mange trois bouchées, pis ça passe plus, les larmes prennent le relais.
Si c'est à la cantine, je dois les ravaler,
À la maison je m'en fous.

Cette fois tout est dit.
Enfin à sa manière.
Supposée élégante, mais qui brille pas par sa finesse.
Il m'avait dit, je viens te visiter mercredi.
Et moi, chouette, yesss ! Comme il avait dit cet été, je viendrai plus souvent...
À aucun moment il n'a ajouté : pour te parler...
Il était donc là et quand même à un moment je réalise qu'il est en train de tourner autour du pot.
Je te la fais courte :
il n'est pas vraiment amoureux de moi ( well, je m'en doutais un peu quand même)
veut reprendre sa liberté, notamment de dater (sortir) avec qui il veut.
Ah oui ? Donc tu as quelqu'un en vue ? pas vraiment...
Mais en fait oui... tu penses bien, un homme si fier pouvait pas se laisser quitter,
par contre l'inverse oui, et avec un plan en plus.
Allright.

C'était pourtant redevenu plus léger ces derniers temps.
Le feu et la glace comme dit Barbara.

Bref,
de pensées malsaines en idées souffrantes, je me demande surtout qu'est-ce qui ne va pas avec moi.
Qu'est ce qui me panique autant ?
La peur de rester seule ? Je suis arrivée ici on my own, j'en suis pas morte. je me débrouille bien même.
Et je ne suis pas si seule : depuis cet été j'ai compris que mes garçons sont là pour moi, mes amis aussi.
C'est pas pareil, mais c'est très rassurant.
Hop encore quelques mauvaises pensées...
il est 4.00, je dors toujours pas, c'est pas grave je ferai la sieste.
Je suis très occupée à me comparer avec celle qu'il a en vue.
Non mais elle est trop belle.
( Non mes tes seins aussi ils sont très bien précisent les Boys, on sait on les a têtés...)
Ça veut dire quoi ça ma fille ? Qu'un type comme ça c'était bon pour toi, mais ça irait pas avec elle ?

Et  soudain je comprends : la vérité c'est cette basse estime que j'ai de moi-même sur ce terrain.
Non, c'est clair, je ne suis pas guérie.
Je ne me sens pas digne d'être aimée.
Donc le premier type un peu extraordinaire
(mais très moche et très con viennent de me préciser les Boys...)
qui jette son dévolu sur moi,
et c'est parti pour les montagnes russes émotionnelles : j'attends trop, bien sûr...
surtout d'un homme le plus souvent guidé par son orgueil....

Alors oui,
ça va continuer à faire mal,
surtout l'éventration de mon amour-propre,
mais je crois que j'avance là, non ?
Lui il va sortir avec qui il veut (les Boys précisent maintenant : avec qui il peut...)
pis moi je vas tâcher voir d'avoir un peu de considération pour moi-même y compris pour mes imperfections physiques...
En fait, ce qui va me manquer le plus, ce sont toutes les choses chouettes qu'on faisait ensemble.
Et ça pourrait continuer, sur le mode "restons amis", mais je crois pas que je vais pouvoir faire ça en tenant la chandelle.
Faut pas déconner quand même.

Je dois ajouter que le réseau de collègues ici fonctionne bien, et c'est un grand soutien.
Et je viens de découvrir ça grâce à l'une d'elle :


Et enfin, comme je m'interrogeais sur la date de mon retour en France en juin,
un dernier voyage aux États-Unis (seule...),
le Kid (mon fidèle compagnon de voyage) m'a dit :
garde tes sous et rentre vite, on va en Russie.
Ah bon ? Les Boys ont précisé ce matin : tous ensemble.
Exactement le genre de projet qu'il me fallait et qui m'aide à prendre des décisions :
on me retient désormais $500 par mois sur mon salaire pour les impôts,
donc je vais pas me jeter partout à grands frais pour me consoler.
On se fait une cagnotte ...pour la Russie,
qui en plus sera moins chère que les États-Unis, où, de toute façon, je verrai jamais tout...

Bon ben pis, désolée,
mais j'ai vraiment pas pu m'empêcher.
Surtout en version bilingue (irresistible, irresponsible...yeah !)
Je vas pas en plus me priver de rigoler...
Surtout à l'idée que cette chanson va vous poursuivre toute la semaine ah ah !

20 commentaires:

Barbara a dit…

des bisous et une épaule pour ta tête ou pour poser ta main

ps dis tes kids sont tops là
vraiment (j'adore leurs entre ()

ils ont bien grandi dis donc
et leur maman y est pour beaucoup
si
si

Barbara a dit…

et chouette pour le plan via les collègues
profite! cours vole vis

Marité a dit…

Ça fait du bien de vider son sac même si tu pleures... et d'envisager d'autres perspectives à plus ou moins long terme.
Va de l'avant et fonce sur ce qui est tangible Coline, le reste est du pipi de chat :-)
GROS BECS

Barbara a dit…

j'approuve et copie- colle le com de @Marité
na!

Coline a dit…

Question mecs je suis nulle, mais mes garçons sont pas mal et oui je me flatte d'y être un peu pour quelque chose....

Coline a dit…

Bououououh j'ai même pas de chat non plus...
Bon je déconne...

Barbara a dit…

@Coline
;o)

Barbara a dit…

@t'as des crocos on peut pas tout avoir !

Barbara a dit…

tu vadrouilles trop pour avoir un chat

Barbara a dit…

ah ça y est j'ai la ♪♪♪dans la tête

Dany a dit…

Bon comment dire .... comme Marité , en fait ....
Tu sais Coline que tu es une femme exceptionnelle , intelligente , cultivée ....et peut être que cela effraie la gente masculine .
Mais je pense que ton âme soeur se trouve qq part et si inévitablement vous vous rencontrer ....en Russie
..pq pas ? ��
Et puis tes Kids sont formidables ....grâce à toi ....si si !
Pour mes 50 ans mon grand m avait dit sur j ai vais fait d eux ( lui et son frère ) des hommes ...
C'est exactement la mm chose pour toi .
Et puis tu sais , nous t aimons bcq par ici ...Alors confiance , tendresse et amitié vont t aider à aller de l avant ...
Go ! Go ! Comme le dit ma petite Ornella .
Gros gros bisous

Coline a dit…

Go go go ! Ça me plaît ça....

Barbara a dit…


bon courage pour ce lundi

école maintenue ou "tous aux abris" ?

Nath a dit…

De l'avant toujours de l'avant !
Gros bisous de soutien et j'espère un jour avoir le même retour de mes enfants ; la plus belle des réussites ça !
Je te serre bien fort dans mes bras.

Coline a dit…

Pour l'instant pas d'alerte ici. Seulement la pluie normale. Et c'est tant mieux finalement. ...

Coline a dit…

Oui ça donne du sens à tous les efforts qu'on fait pour eux...
Merci pour vos messages de soutien. Je me sens triste et découragée.

Barbara a dit…

@tant mieux pour la pluie même si la "normale" c'est pas très dynamisant déjà
:o(
triste de te sentir mal (mais qui ne le serait pas ; ça prouve au contraire ta sensibilité et ton implication)

plein de pensées et de bisous
doux et réconfortants

Barbara a dit…

on pense à toi /tempête et inondations
j'écoute les infos
bon courage à vous tous en espérant que ce sera le moins pire possible

Emilie a dit…

Plein de pensées réconfortantes et de bonnes ondes, Coline, c'est vrai que c'est dur, même quand on avance on repasse par des moments douloureux, difficiles.
Des bises (et je croise les doigts pour que Harvey ne vous embête pas).

Geneviève a dit…

Des bisous, plein de bisous...

Ils sont vraiment bien tes garçons (et j'ai de la chance, mes enfants sont très chouettes aussi...)