vendredi 23 août 2013

33 33 Code Ste Rita # 4

S'il y a autant de sacs dans le bureau,


 Si mon plan de travail ressemble à une publicité chinoise de promotion de la gastronomie française 


Si vraiment, on ne peut plus rien caser dans le frigo,


S'il y a des lits partout, que la chasse d'eau n'arrive plus à fournir,
et que les voisins sont à deux doigts d'alerter les autorités
parce que
qu'est-ce que c'est que toutes ces allées-venues, ces voitures pas du pays, et ces filles qui se planquent derrière le thuya pour téléphoner ?
c'est qu'elles sont là...

On s'est connu autour d'un blog,
et chaque année on se fait un set de trois jours quelque part dans l'Hexagone.
Cette fois,
ce sont les autres qui ont fait les heures de route,
pour venir poser leur sac chez moi.
Il n'y a que rarement d'XY, ça doit leur faire trop de filles d'un coup.
Mais c'est pas grave car
faut dire ce qui est : nos bouches sont toujours occupées.

Entre le Birlou, le Montbazillac, le Mirabulle et le Chouchen (que personnellement je trouve que c'est pas bon le Chouchen, ne m'en veuillez pas les Bretons...)
je bois en trois jours ma dose d'alcool pour l'année,
et on est obligé de pratiquer les repas fractionnés,
sinon, on n'arrive pas à tout manger...

Soyons honnêtes,
il y aussi des cadeaux qui ne se mangent pas...



Et puis,
à intervalles réguliers,
on se lève et on marche un peu pour éliminer.
Mais la plupart du temps, quand on n'est pas en train de mastiquer ou déglutir, on parle.
Un peu d'école bien sûr,
un peu de mecs, un peu d'enfants,
un peu de livres et de films,
essentiellement de la vie quoi.
On déconne beaucoup,
on se donne des nouvelles en vrai,
et des conseils pour les causes qu'on aurait tort de croire désespérées.


Maintenant qu'elles sont parties
ça fait un grand vide dans la maison, les toilettes, à table et le jardin,
où les rires de gynécée résonnent encore.
Après cette parenthèse de trois jours,
les vacances qui s'étirent au soleil de fin d'été,
la vie semble reprendre son cours normal,
avec ce petit je ne sais quoi en plus,
un supplément d'âme,
cette concentration de bonnes ondes
tombée on ne peut plus à pic dans ma maison en partance.
Merci, merci d'être venues
et rendez-vous l'an prochain en Lorraine
(y en a une qui a oublié un flacon dans la salle de bains, je le mets de côté ?)



11 commentaires:

Barbara a dit…

trop génial
la rencontre et ton article (avec les renvois)
merci et bravo x3

Barbara a dit…

l'alu j'en reviens pas

et magnifique le marque page

Barbara a dit…

ah c'est de l'encens n'importe quoi moi (mais ça fait 3 commentaires) na!

thecorafactory a dit…

bonjour! je découvre ton blog grace à un commentaire laissé chez moi.
que de rebondissements! bon courage pour le déménagement et à une autre fois :)

Naternelle a dit…

Super article !
Je sais plus quoi dire !

Pimj a dit…

J'aime toujours autant tes messages d'après rencontre :)

Merci à toi, Coline, c'était un chouette moment, et c'est vrai qu'on a fait le plein de bonnes zondes pour les semaines qui viennent !

Pimj a dit…

J'ai oublié :
♥♥♥
(un pour les rencontres, un pour toi, et un pour la Creuse ;) )

dany a dit…

même rien que par la pensée, c'était bon d'être avec vous pcq pour l'avoir vécu , je sais que c'est magique !

la romarimontaine a dit…

punaise, quel bel article !! J'en ai les larmes aux yeux tellement c'est vrai et que c'était trop bien ces 3 jours !!

Nath a dit…

L 'année prochaine je serai là !!!

Coline a dit…

@ Nath : on compte sur toi
et puis ce sera moins loin.