dimanche 21 février 2016

Tu veux du tak tak ?

Vous vous souvenez probablement du jour où j'ai reçu mon affectation dans le bayou,
et de l'attaque de panique que j'avais dû affronter ?

Ma vie ce jour là a pris un autre chemin.
Celui des soirées comme celle d'hier, petite virée en voiture avec des femmes de mon âge, une génération qui parle français donc (et dont je comprends bien l'anglais grâce à leur accent).

Et énormes crises de fou rire, quand elles racontent toutes les anecdotes de la génération qui ne comprenait pas un mot d'anglais, ou même tout simplement des malentendus avec les américains non francophones.

C'est difficile de vous faire partager ça hors contexte, mais mes préférées ce sont :
- la vieille dame - qui a deux fils anglophones qui jurent tout le temps -   et qui invite sa sœur pour un café, et lui dit "Passe moi le fucking sucre s'il te plaît".

"Mais enfin, tu ne peux pas dire ça, c'est vraiment vilain !... répond la soeur assez choquée.

"Ah bon ? Mais Chance y dit ça tout le temps !"

- ou la dame qui s'appelle Anit Mabile (on entend le t du prénom) et qui va chez le médecin. La réceptionniste lui demande son nom
"- What's your name ?
- Anit Mabile
- Sure madame, you will receive your bill, but before, you have to see the doctor.
So, what's your name ?
- Anit Mabile (I need my bill - j'ai besoin de la facture - pour un locuteur non initié)."

J'en pleure encore de rire...

On est donc parties se relaxer devant un show de country en mangeant du tak tak,
c'est-à-dire du pop corn, que les cadjins appellent comme ça,
parce que quand tu fais sauter le maïs, ben il fait tak tak...

Quand je regarde les fils facebook,
je vois tout ce que publient mes collègues sur ce qu'ils font.
Et ceux de la ville font beaucoup de sorties et de voyages ensemble,
ce qui est bien naturel.
Certains ont la chance de rencontrer des américains et de partager avec eux,
par le biais du sport ou des tables françaises,
d'autres pas du tout.

Mais pour moi,
le choix est simple : soit vivre isolée dans l'attente d'une prochaine rencontre avec d'autres expatriés,
soit m'intégrer ici,
et je n'ai pas besoin de vous expliquer quelle option j'ai choisie,
surtout depuis que j'ai déménagé.
J'ai aussi eu la chance de rencontrer Daniel,
pour la langue et la danse,
et Martine pour l'amitié,
ainsi que mes collègues belges de Pierre Part,
et tout un tas d'autre monde bien plaisant.
C'est maintenant que je profite réellement,
tout en retrouvant avec plaisir mes collègues quand ils m'invitent ou viennent me voir.
On est proche de la fin de l'année scolaire
et je sens que l'aventure prend un tour différent
qui me redonne un second souffle.



6 commentaires:

Barbara a dit…

super ;o)
bonne option !


et merci pour la traduction ;o)

dany a dit…

c'est trop bon de lire tout cela ......bonne semaine Coline et je suis vraiment heureuse pour toi .
Aujourd'hui notre petite Ornella ( 4 mois1/2 déjà !!!! ) est venue avec papa et maman ( elle ne sait pas encore conduire !! ) passer la journée à la maison ..... sourires , risettes et babillages : que du bonheur !
Bisoux

Naternelle a dit…

Pour la langue ? Mouahahahahaha ! ... et voilà que mon esprit mal tourné vient de me faire prendre un fou-rire ! peut-être devrais-je tourner la mienne 33 fois dans ma bouche ,,, ,,, ,,,

Coline a dit…

Allez encore un petit fou rire pour moi,
ça fait du bien et ça ne coûte rien...

Barbara a dit…

bonne semaine Coline!

Anonyme a dit…


Du tout bon tout ça !!!
et le dernier article avec...
bises Mamina