jeudi 25 août 2016

La rentrée de Madame Nicole

Vous l'aurez compris,
il y a du changement cette année,
qui implique plus de taf, mais aussi tellement plus de motivation.
C'est simple, j'ai retrouvé le plaisir de préparer la classe, même si c'est jusqu'à point d'heure...

Et là, je vais vous dire qu'asteure, je suis plutôt soulagée de n'avoir personne qui m'attende le soir,
même si un petit câlin vespéral ou un petit déjeuner partagé ne me ferait pas de mal...

Déjà, je ne partage plus ma classe avec le morning care (garderie des grands, puis des petits) et ses jouets balancés n'importe comment, dans un brouhaha insupportable dès potron minet.
J'ai changé tout l'agencement (là c'est la veille de la rentrée, mais ça a encore changé).


Et surtout je peux faire ce que j'aime, à savoir d'une part préparer du matériel le soir,
pour me coucher sans stress, puis  arriver tôt le matin, pour être parée à l'heure dite et avancer diverses petites choses.
Je suis toujours de service au morning care des petits, mais dans une autre salle, et avec moins d'enfants.
Un début de journée agréable.

Ensuite, j'enseigne toujours les toilettes le sport, l'art et la musique (specials), mais seulement aux 1er, 3ème et 4ème grade, et je peux y conduire des activités sympas, auprès d'élèves motivés.





Mais surtout, j'enseigne toute la matinée aux 3èmes grades,
et j'ai le temps de mettre en place des routines,
notamment pour l'accueil du matin et le travail en groupes.
C'est un tout autre rapport à la classe.
Certes j'ai plus de préparation et de conception, notamment parce que je remanie mes leçons de sciences, tout en découvrant les social studies (histoire-géo),
Néanmoins d'une part le programme de ce niveau porte sur la Louisiane,
qui m'intéresse beaucoup, et d'autre part j'ai vraiment du fun à exercer mes compétences.

Le midi, je mange désormais à la cafétéria avec mes 1er grades.
Quand le gobelet est rouge ils doivent se taire (et manger donc...).
Puis on inverse les couleurs et ils peuvent parler.
De toute façon, comme c'est moi qui les ai après, je prends mon temps
et comme ça on ne déjeune pas au lance-pierre...


Le seul truc un peu moins bien, c'est que j'ai deux fois 30 minutes de planning time
au lieu d'une heure.
Trop tronçonné pour s'asseoir et réfléchir, 
mais assez pour dépoter des petits trucs.
A part ça je passe encore du temps dehors, à regarder planer le swallow kite.


Et en fin de semaine, je vais voir mon beau à Lafayette,
parce que, pour l'instant,
c'est comme ça...
Tout va donc bien à l'école de madame Nicole.



3 commentaires:

Barbara a dit…

et voilà j'ai la chanson dans la tête (pas merci hein !!)

trêve de plaisanterie
c'est SUPER

oui bcp de travail en début d'année
mais ensuite la loco lancée le train suivra

(j'aimais aussi installer la veille pour avoir le plaisir d'arriver le matin dans un cadre déjà prêt et pouvoir fignoler)

ps les réalisations en pâte à modeler sont tops tu peux les féliciter!(et toi pour tes bonnes idées tu m'étonnes qu'ils ont envie d'apprendre du coup)

Cécile Lavergne a dit…

Gros bisous ma Nicole!! Je suis bien contente que tout roule pour toi!
Ici c'est ambiance progressions et programmations et c'est chaud chaud avec les nouveaux programmes! Mais je m'accroche!! Je t'embrasse bien fort! Cécile

Barbara a dit…

ps ça y est bientôt

de doux moments à La Fayette
qui rechargent les batteries et donnent du baume au ♥
suis heureuse pour toi