lundi 25 février 2019

Chanter comme je respire

Ce qui me porte le plus,
à part l'écriture,
ce qui m'apaise,
me répare,
et me pousse,
c'est le chant.
Depuis toujours je chante comme je respire.
Il y a eu quelques pauses, comme la Louisiane, mais depuis mon retour j'ai retrouvé ce souffle qui m'élève et m'emporte.
La semaine dernière, en visite chez Franzouski pour faire connaissance avec mon petit-fils,
je me suis parfois sentie un peu en trop.
L'autre grand-mère est là aussi, et bien sûr elle a une relation privilégiée avec sa fille,
qu'en plus elle ne voit guère souvent puisqu'elle est en Russie.
Mais ce qui m'est venu du cœur, comme étant ma place,
c'est chanter pour lui.
Et il aime beaucoup, beaucoup ça.
C'est une voix différente, et qui sort pas d'un téléphone..
ça le fait sourire et gazouiller,
ça le calme aussi.
Une pure sensation de bonheur pour moi.
Du coup, faut que je révise un peu,
et j'ai ressorti ce livre que j'avais pour mes enfants, et je vais le tester aujourd'hui !


Deuxième grand bonheur hier,
du genre qui fait du bien à l'ego sans doute,
mais aussi à la confiance en soi,
j'ai un peu tapé l'incruste pour chanter pendant un de ces bals locaux que j'affectionne et qui me mettent le cœur en fête à peu de frais.
Des bals ici, il y en a un tas, avec aussi de très bons danseurs,
le tout dans une ambiance bienveillante et joyeuse.
ça gâche pas.
Bref, un peu cavalièrement (car tout est déjà calé avant...et j'étais sur l'autre bord de la rivière,
pas sur mes terres)
j'ai demandé si je pouvais me placer à un interplateau.
Ils ont dit oui, un peu du bout des lèvres,
parce que "des fois, il y a des gens qui croient savoir faire et qui plombent le bal en deux minutes".
Mais l'animatrice de l'atelier danse du lundi s'est chaleureusement portée caution (merci à elle).
Et donc je suis montée sur scène pour un unique morceau.
Punaise, la réaction des danseurs...
Je me suis sentie,
je sais même pas expliquer, comme soulevée...
Il y a eu un instant de silence, une sorte de blanc,
et puis, quand ils ont commencé à danser,
un aller retour d'énergie énorme.
Et dans les deux heures qui ont suivi, chaque personne que j'ai croisée est venue me dire un petit mot.
Pas juste me complimenter, mais partager une émotion.
Et ça, c'est une chose vraiment, vraiment magique quand tu doutes et que ça tangue un peu.
ça remet bien le facteur sur le vélo je trouve.
J'ai envie d'imaginer que c'est de ça que parlait mon horoscope...




7 commentaires:

Barbara a dit…

super !

♥♥♥☼♪

Marité a dit…

Oui, super cette émotion que tu transmets ici :-)
Gros becs Coline !

la poule sur le mur a dit…

C'est très chouette tous ces bals et ça me fait très envie !
J'espère prendre le temps l'année prochaine à la retraite ...
Je connais le pouvoir de la voix sur les élèves et de temps en temps quand tout le monde est très fatigué je leur chante des chansons comme on raconte de petites histoires...
Un lien bien sympathique : https://www.youtube.com/watch?v=jOR9LauQcR8 en cadeau !
Bises Coline

Anne d'Alsace

Coline a dit…

Ah ah trop marrant.
C'est marrant ça ressemble à l'air d'une autre chanson (du raisin blanc du raisin doux) mais les paroles c'est l'oiseau de la meunière, avec un tas de variantes et que je chante en chapeloise.
Merci

Barbara a dit…

bon weekend ma belle ♥

Barbara a dit…

bon lundi et bonne nouvelle semaine

Barbara a dit…

doux weekend
pensées +++ ♥